Les "Immobilités" repassent à la radio...

France musique rediffuse cette semaine (entre le 20 et le 26 avril 2020) cette création contemporaine à laquelle j'ai participé. Grand plaisir d'écrire les poèmes de la pièce du compositeur grec Nicolas Tzortzis "Immobilités", une commande de Radio France pour l'émission d'Anne Montaron "Création mondiale" sur France Musique (première diffusion du 28/10/2019 au 3/11/2019). La pièce, pour voix, hautbois, basson, harpe, percussions et contrebasse, est jouée par l'ensemble contemporain tm+ sous la direction de Laurent Cuniot et chantée par la soprano Muriel Ferraro. Les poèmes y explorent différents types d'immobilité: sociale, physique, heureuse, combattive...

Parution: archives sonores de la poésie et la performance "À nous!"

Les 24-25 novembre 2016 ont eu lieu à Paris le colloque "Les archives sonores de la poésie - Production, conservation, utilisation" (voir le programme complet ici) organisé par Abigail Lang (Paris-Diderot), Michel Murat (Paris-Sorbonne), et Céline Pardo (Paris-Sorbonne). Inspirée par ces trois angles qui me passionnent (poésie, archive, sonore), j'y ai fait une proposition de performance en recherche-création, en forme de création sonore faite en direct, qui proposerait un retour instantané sur le colloqueà partir des mots-mêmes qui y auraient été prononcés ou diffusés - une pièce née archive.

Les actes du colloque viennent de paraître dans un livre aux Presses du réel. J'y publie ma note d'intention pour accompagner la pièce sonore qui a résulté de cette performance.

En ce beau-ment : Poèmes-story

Le détournement d'interfaces numériques : une de mes anciennes antiennes. Dernièrement, ça prend la forme du "poème-story", qui défile ou fait défiler le texte, et qui exploite les possibilités visuelles, plutôt typographiques et plus ou moins kitsch, d'Instagram 🙂

L'un de ces poèmes-story vient de paraître dans ZeTMaG, Zones d'expressions temporaires, organisme artistique collectif en ligne, ouvert et non-commercial, dédié à la création expérimentale et fonctionnant "pendant une durée spécifique ou aléatoire". Le numéro actuel,"Trash/Crash" va disparaître dans 6 mois... Le thème en a inspiré mon poème-story #2, exceptionnellement sorti de son format Insta pour flirter avec les navigateurs web.

Les Outranspiens (par Delphine Presles)

Sinon, souvent, j'outranspote

J'ai co-fondé l'Outranspo avec des copains en 2012. L'activité du groupe occupe actuellement une grande partie de mon temps, entre les réunions sur Hangout, les ateliers, lectures, performances et autres fêtes babéliennes... Plus d'info sur notre site web et nos actus sur notre page face de bouc.

En bref? L’Ouvroir de translation potencial est un groupe de traducteurs, écrivains, chercheurs et musiciens hétéroclite et multilingue, qui se consacre joyeusement aux approches créatives de la traduction, notamment lors de réunions mensuelles et virtuelles. Fondé en 2012 aux États-Unis, dans le sillage de l’Oulipo, et véritablement actif depuis octobre 2014 et le colloque « Traduire les littératures à contrainte » de Baltimore, « A’ no Proust ! » est son cri de guerre, ou, selon les régions du monde, « No a Proust ! ».

Poems for Brexitees

Les temps sont durs pour les Franco-Brits comme moi.

Mes « Poèmes pour Brexités / Poems for Brexitees » sont là pour les/nous soutenir.

Récemment parus dans l'anthologie Paris, dirigée par Andrew Hodgson pour l’éditeur anglais Dostoyesvsky Wannabe (« a happily unintelligible independant press »), au sein de la collection « Cities », ils sont nourris par les travaux outranspiens, et dédiés aux futures victimes d'un possible « Hard Brexit », ceux qui sont coincés dans un seul territoire mais qui vivent entre deux langues, qui défient les frontières et les politiques identitaires grâce aux franglismes, mots transparents, homographes et autres aubergines lexicales… good appétit!